Réunion d’information le 01/03/2018 : Le 25 mai 2018 le RGPD entre en application !

Le 25 mai 2018 le RGPD entre en application ! LE QUOI ?

Le Règlement Général sur la Protection des Données à caractère personnel.

Le RGPD s’applique à une organisation à chaque fois qu’elle collecte des données personnelles.

Entreprises, administrations publiques, TPE/PME, associations, entrepreneurs, dirigeants, salariés … Nous sommes tous concernés !

 

Je vous invite à une réunion d'information pour vous sensibiliser sur vos nouvelles obligations et en comprendre les enjeux.

Je vous expliquerai aussi comment transformer cette contrainte en opportunité pour votre organisation.

 

Je vous attends le jeudi 01 mars 2018 de 18h30 à 19h30 chez PANGLOSS au 12 bis rue de GEX - 01210 Ferney-Voltaire.

Inscription gratuite sur : https://www.helloasso.com/associations/pangloss/evenements/reunion-d-information-sur-le-rgpd

C'est avec plaisir que je clôturerai la réunion autour d'un verre.

 

Alors n'attendez plus, il est encore temps. S'engager dans la voie de la conformité est la seule option !

 

Franck votre animateur

Business Academy – Comité d’orientation #1

Toute l'expérience des experts et coachs Pangloss à votre service !
  • Vous avez un projet et du mal à passer à l'étape suivante ?
  • Vous ne savez pas quelle est l'étape suivante ?
  • Vous avez besoin de conseils dans un domaine particulier (Marketing, Business plan, Propriété intellectuelle, prototypage, etc...) ? Venez à Pangloss au 12 bis rue de Gex, à Ferney-Voltaire, le 9 Janvier à 18h pour la toute première séance de la Pangloss business academy !
Pour s'inscrire, c'est par ici:https://www.helloasso.com/associations/pangloss/evenements/business-academy-comite-d-orientation-1 

Esprit critique et idées reçues – Plus l’humain sera éclairé, plus il sera libre.

Les stands qui ont fait le succès de la Fête de la Science 2017 dans le village des sciences de Ferney-Voltaire, organisé conjointement par la Mairie de Ferney-Voltaire et par l’association Pangloss. Toute l’équipe de bénévoles se sont mobilisés avant l’évènement et le jour même, le 14 Octobre, de 7h à 22h pour accueillir environ 300 visiteurs sur l'ensemble de la journée, avec plus d'une centaine d'enfants de Ferney-Voltaire et de la région. Un grand merci à tous. L’équipe des bénévoles s’est notamment occupée de l’accueil, de la sécurité, de l’information, de l’orientation des visiteurs de stand en stand pour leur faire découvrir le parcours d'idées reçues préparé par Pangloss et également de l’alimentation et des boissons pour tous. Un grand merci à Franck, Stephan, Craig et son épouse, et à Alexandra pour avoir proposé une expérience culinaire à tous nos visiteurs.Une affiche spécifique a été créée par l’équipe de communication de Thibault Mercier. Et un plan d’orientation a été conçu par Jan van Mol pour aider les visiteurs à se repérer parmi les stands, et nous avons pu créer une nouvelle signalétique pour l'évènement, afin de renforcer celle envoyée par les équipes départementales et régionales.  Lab Urbanisme & Civic TechYannick Laignel de Democracia, nous a présenté les différentes plateformes de démocratie participative. Lab Développement durable et électromobilitéDounia Hassar nous a présenté son projet d’électromobilité avec un triporteur électrique conçu dans le cadre de son travail de TPE du Lycée International de Ferney-Voltaire. L’association d’usagers et de consomm’acteurs de voitures électriques VEGA nous a présenté son action dans le Pays de Gex.Dans le cadre du projet de ressourcerie et de détournement d’objets, une initiation à la sérigraphie a été proposée par Guillaume Cabrie avec les designs du logo « I LOVE PANGLOSS» et la silhouette de VOLTAIRE sur des tee-shirts en coton, collectés et triés par nos partenaires d’ALFA 3A / AGCR, et détournés par Jacqueline Hiew. Une activité de détournement d’objets a permis de transformer certains tee-shirt en bracelets en coton. Lab Education & CultureNotre invitée Karine Babule, Présidente de BPW France a démarré la journée avec une présentation sur l’égalité homme – femme, en présence notamment de Madame Khadija Unal, première adjointe de la Ville de Ferney-Voltaire, de Madame Dominique Chenillot et de Madame Olga Givernet, députée de l'Ain. La journée a été clôturée par une autre conférence, donnée par la professeure universitaire émérite de philosophie sur « Voltaire et les idées reçues » (1694-1778), Geneviève Brykman. Cela a permis de définir ce qu’est une idée reçue, de parcourir les différentes sortes d’idées reçues, de se poser la question:
La connaissance rationnelle est-elle toujours supérieure à l’ignorance ? 
tout en citant et en évoquant Descartes, Newton, Leibniz, et bien sûr les contes de Voltaire, cités à de nombreuses reprises, et des personnages Candide, Pangloss, Cunegonde et Martin.
Si Dieu n’existait pas il faudrait l’inventer.
La conclusion de cette conférence : toute l’oeuvre philosophique de Voltaire souligne (avec humour, voire une ironie cinglante) la nécessité d’avoir l’esprit critique toujours en éveil, de le cultiver sans cesse (tel un jardin). Le jardin souligne aussi (contre les spéculations outrancières de Pangloss) qu’il faut porter intérêt à quelque chose de concrêt, dont la terre est le symbole. Enfin et surtout, le jardin nous enracine sur un terrain bien délimité, qui met en avant les limites des capacités humaines d’agir et de penser.
Voltaire écrivait pour agir.
Sans que nous nous soyons préparés à cette métaphore du jardin de Voltaire, nous avions invité un inventeur, Daniel Zerzion, qui présentait, son système d’agriculture verticale « vertical farming » lui permettant d’économiser jusque 5 fois le volume d’eau pour faire pousser un pied de tomate (ou du basilique). Lab MediaUn stand de gaming et de 3D était proposé par AGILE NETUP Gaming, et par Yves Zieba, avec notamment la possibilité offerte aux grands et aux petits de découvrir les meilleurs jeux actuels du Club Minecraft Unity Steam (avec des challenges sur OVERWATCH et les autre "blockbusters" actuels de Blizzard, et une initiation sur ARK sur STEAM), mais aussi de les initier à la visualisation 3D grâce à MINECRAFT, BLENDER et à UNITY 3D. Sur le même stand, étaient proposées des activités de programmation (LEGO MINDSTORM EDUCATION EV3, ASEBA, THYMIO) et une trentaine de challenges sur des thèmes liés à la modélisation et aux énergies renouvelables.A l’occasion de la Fête de la Science, le RetroMeetUp d’Arnaud Velten, venu d’Annecy pour l’occasion, et des designers et de développeurs de jeux indépendants, fraichement diplômés de l’Université de Genève, ont fait découvrir les métiers du futur du gaming, de la visualisation et de la conception 3D aux enfants. Egalement présent, notre partenaire ADDICTLAB Academy, de Jan Van Mol, présentait 3 activités : pendant toute la journée, un mini golf où la balle de golf était un robot SPHERO à télécommander depuis une tablette. Une animation de peinture en réalité virtuelle 3D (avec Google Tiltbrush sur casque de réalité virtuelle HTC Vive) était proposée. Vers 16h, un goûter a été proposé avec des crêpes imprimées en 3D. Un large équipe de volontaires a permis d’accueillir de nombreuses familles. Un grand merci notamment à Freddy, Bertrand, Jim et Jade, pour leur aide, notamment sur les stands proposant des activités pour les enfants. Lab MediaPaul Bristow a proposé de présenter en direct et devant une caméra la météo de Ferney-Voltaire. L'idée reçue était "la télé dit toujours la vérité et en utilisant un écran vert on a remplacé le vert par l'image de Ferney-Voltaire en temps réel, comme on fait pour les effets spéciaux dans les films ou sur la météo chaque jour à la télévision. Beaucoup d'enfants et adultes ont participé, y compris Le Maire de la Ville de Ferney, Monsieur Daniel Raphoz, qui s’est même prêté au jeu. Lab Objets Connectés / IoT

Paul Bristow a proposé aux visiteurs une explication des objets connectés avec trois boutons caché dans le Fablab et connecté par wifi vers une intelligence centrale en utilisant les technologies MQTT et node-red. Pour que cela fonctionne, il faut que trois visiteurs (deux enfants et un adulte) trouvent les boutons (vert, rouge et bleu), ensuite il faut appuyer sur les 3 boutons simultanément pour allumer une longue lumière connecté en mélangeant les 3 couleurs. Quand on a mélangé les trois couleurs jusque au bout, l'intelligence dans le système va déclencher trois actions: un Arc en Ciel, la voix d'un robot et un tweet automatique sur le réseau social Twitter.  Les visiteurs ont déclenché 38 arc-en-ciels pendant la journée.

Lab robotique / optique

Nos partenaires pour cette évènement, pour la seconde année consécutive, l’association Orion nous a présenté ses activités d’observation et d’astronomie, le jour de la nuit.

Ayse Ozturk nous a présenté les cubelets, InMoov et d'autres projets de robotique pour les plus petits.

Lab Santé

Denis Mongin présentait une expérience de cohérence cardiaque avec un développement logiciel qu’il a réalisé lui-même.

Lab Business

Sophie Rozier de Rozier Consulting proposait un test sur le bien-être au travail, pendant que Xavier Thibert offrait des massages relaxants., très demandés en entreprise, pour lutter notamment contre le burnout.

Lab Art et Design

Claudio Gonzales présentait son dernier modèle de lampe réalisée chez Pangloss.

Natalia Stepanova nous a présenté les illustrations popart du think tank sur le transhumanisme Neo Humanitas et plus spécifiquement les illustrations du projet de Future Human Life

Un grand merci également au Dauphiné Libéré, pour sa couverture de notre évènement et aux équipes de communication de la Mairie de Ferney-Voltaire.

 

Sur la route de l’égalité femme homme

Fête de la Science 2017

Conférence sur l'Egalité Homme - Femme (Octobre 2017)

"Eduquer petits et grands au développement durable inclusif"

par Karine Babule (Présidente BPW France)

 

Karine Babule nous présente l'approche de développement durable inclusif de BPW.

A l’occasion de la Fête de la Science 2017, l’association Pangloss a métamorphosé le Domaine des Marmousets en un hameau des sciences, le temps d’une journée ensoleillée d'Octobre.Au programme de la manifestation, nous avons retrouvé 22 stands et 2 conférences.Le public était au rendez vous et a pu découvrir quelques unes des nouvelles activités des 10 laboratoires d’innovation ouverte, les Pangloss Labs.Parmi les conférences, le premier thème d'ouverture était celui de l’égalité professionnelle femme-homme, et l’oratrice était Karine Babule, la Présidente de BPW France. Pendant son exposé, nous avons découvert notamment l’ “Equal Pay Day”, évènement annuel en France et dans le monde pour comprendre les inégalités salariales, notamment dues aux métiers occupés : En France dans 70 familles professionnelles (sur 82) dans lesquelles les femmes sont sous-représentées. Pour rééquilibrer les choses, des initiatives sont proposées : éduquer petits et grands avec un catalogue de cadeaux non genré pour les fêtes. "Le jouet est le premier pas vers l'égalité", ou à l'occasion de l'Equal Pay Day 2017 en partenariat avec l'UNESCO, pour déconstruire représentations de métiers et stéréotypes de genre, et valoriser les femmes qui font carrière dans les STIM (Sciences Technologies Ingénierie Mathématiques). L'enjeu de BPW est de soutenir le développement durable inclusif, et de questionner la salle sur les pistes de progrès dans les Tiers-Lieux tels que Pangloss Labs.

Yannick Laignel pose la première question pour lancer le débat. "Que veulent vraiment les femmes ?"

 Dans la séance de questions / réponses qui a suivi l’intervention, un débat d’idées s’est ouvert, avec des témoignages de femmes, sur leurs parcours et l'importance de leur valorisation, sur la question de la discrimination positive.

Karine Babule et Olga Givernet

La députée de la 3ème circonscription de l’Ain, Olga Givernet, qui assistait à la conférence, a témoigné de sa propre expérience, et de l'approche par la discrimination positive.

De gauche à droite: Yves Zieba, Karine Babule et Olga Givernet

Les hommes de l’association ont souhaité poser des questions pour mieux comprendre les motivations des femmes entrepreneurs. Celles-ci sont-elles spécifiques ? Comment attirer les femmes ? Au delà de la communication adaptée ouverte au plus grand nombre, une proposition de mise à disposition de crèche pour soutenir la parentalité a été formulée. Les hommes présents ont souligné leur intérêt, puisqu’ils souhaitent également avoir plus de temps avec leurs enfants.Khadija Unal et Dominique Chenillot ont apporté leur témoignage de renouveler l’engagement de la Ville de Ferney-Voltaire pour l’égalité professionnelle entre homme et femme, et pour rappeler l’importance des carrières STIM (Scientifique, Technologique, Ingénieur, Mathématiques), ou STEM en anglais.Sur la base de ces discussions, l’association Pangloss a souhaité initier une démarche proactive pour suivre les principes WEPs (des Nations Unies), pour mettre en place l'objectif 5 des objectifs de développement durable (en anglais les WEPs Women Empowerment Principles) pour soutenir les initiatives de l'association et l'aider à atteindre ses propres objectifs de parité au sein de la gouvernance de l’association (Bureau, Conseil d'Administration notamment). BPW accompagnera cette démarche.Les hommes de l'association ont souhaité poser des questions pour mieux comprendre les motivations des femmes entrepreneurs, exprimé les intérêts communs pour mieux concilier vie familiale et aventure entrepreneuriale.

De gauche à droite, Dounia Hassar, Khadija Unal, Karine Babule, Sophie Rozier et Dominique Chenillot

De façon symbolique, les membres de l’association Pangloss, qui animaient les stands (notamment Dounia Hassar, Sophie Rozier, Xavier Thibert et Denis Mongin) ont posé ensemble avec Khadija Unal et Dominique Chenillot (Mairie de Ferney-Voltaire, Egalité des Droits Hommes Femmes, partenaires de la Fête de la Science) et Karine Babule (BPW France) pour une photo qui atteste de la motivation du plus grand nombre pour parvenir à la parité, la diversité et à l’inclusion au sein de cette association d’entrepreneurs et d'indépendents. D'autres bureaux de l'égalité, notamment en provenance du CERN, sont passés pendant la journée pour échanger et pour soutenir la démarche.

Accompagnement aux entrepreneurs et aux porteurs de projets

Pangloss Labs propose, avec des spécialistes de l’entrepreneuriat, des services aux entrepreneurs et aux porteurs de projets innovants.Notre mission consiste à les accompagner dans la création et dans le développement de leurs activités, dans le respect des valeurs de l'association Pangloss.Concrêtement, une fois par mois, les porteurs de projets sont invités à venir se présenter et présenter leur projet à un panel d'experts et de coach de notre business académie.Parmi l'équipe d'experts et de coachs, nous comptons notamment des compétences en stratégie, marketing, finance, entrepreneuriat, finances, créativité, technologies web, management de projets d'innovation, gestion de produits.Parallèlement notre business lab organise des conférences sur des thèmes d'actualité, pour permettre à nos porteurs de projets de se tenir au courant et à niveau sur des sujets comme, par exemple, des retours d'expérience sur la création d'entreprise, sur le développement d'activités des deux côtés de la frontière, la gestion de la qualité, l'importance des fonctions règlementées (expertise comptable, juridique, propriété intellectuelle, protection des données).

Espace de travail partagé

Espace de travail partagé

Entrepreneurs du Grand Genève, Pangloss Labs met à votre disposition un espace de travail partagé, un lieu de travail professionnel, convivial et propice aux échanges comprenant:

  • Un mobilier de bureau contemporain
  • Plusieurs postes de travail avec écran pour votre laptop
  • Un espace détente et convivialité
  • Une salle de réunion
  • Un Wifi

Mais aussi :

Matthieu GEVERTZ

Stephan KRAJCIK

Planning de présence de l'équipe pour vous accueillir !

Ouagalab et Pangloss : Un partenariat multiface

La rencontre aurait dû avoir lieu au moment de la conférence Caux Initiative mais elle a finalement eu lieu ce jeudi 9 février. Gildas Guiella, fondateur du Ouagalab, un hackerspace basé à Ouagadougou au Burkina Faso a profité de sa présence à Genève pour se rendre dans les locaux du Pangloss Labs à Ferney-Voltaire. Très vite, les liens pressentis font surface dans les échanges. Plusieurs membres du Pangloss Labs ont honoré la visite de Gildas par leur présence dont deux de leurs fondateurs Yves Zieba et Carmz Rubio Torset. Chacun représentant les compétences ou projets qui sont la source du dynamisme de Pangloss Labs.La diversité du lab est un autre point commun que l’on constate avec le Ouagalab. Pour chacun des thèmes abordés, à savoir e-santé, e-éducation et e-agriculture, les deux labs ont leur propre vision de la question avec des projets parfois similaires et parfois complémentaires qui se dessinent. Bien entendu, la force d’une telle rencontre est que chacun partage les solutions à l’étude ou déjà appliquées de manière transparente et ouverte, selon les principes de l’intelligence collective et de la mutualisation des savoirs. La confrontation des réalités différentes est un atout non négligeable car cela permet à chacun de sortir de son cadre de réflexion habituel afin de chercher des solutions a priori moins évidentes. En revanche, c’est en tenant compte des paramètres globaux dans un monde mondialisé que l’on peut espérer évoluer vers des solutions pérennes pour Tous.Si l’on se concentre sur le hardware, le Ouagalab travaille sur la démystification de l’outil informatique auprès de la population en proposant à chacun de créer son propre ordinateur à partir de composants récupérés. De son côté, le Pangloss Labs réfléchit à des solutions afin d’éviter l’obsolescence prématurée de nos ordinateurs. En effet, les matériaux étant en quantité limitée sur la planète, il faut d’une part en réduire les usages et d’autre part en allonger la durée de vie avant même de songer à la collecte et le recyclage de ces matériaux déjà extraits.Retrouvez l'histoire du Ouagalab, pionnier des espaces d'innovation en Afrique. Ses fondateurs ont commencé par sillonner le pays avant de créer leur premier tiers-lieu à Ouaga.Présentation OuagalabDOC2016Faly Ranaivoson et Gildas ont pu échanger sur les échanges sud-sud, notamment entre Madagascar et le Burkina Faso.Les drones et la cartographie sont également en vogue. Les applications sont multiples et concernent autant la e-santé que la e-agriculture. Il s’agit de collecter les données de manière globale afin de pouvoir les utiliser de manière locale. Fernando Gonzales, de Geomati.co, a pu également apporté de bonnes idées, transposables pour Ouaga.Dans le cas de la e-santé, détecter les zones d’infections sanitaires permettra d’acheminer les soins sur les lieux prioritaires plutôt que de se contenter d’une attribution aléatoire, souvent réduite aux réseaux logistiques principaux.Pour la e-agriculture, on envisage une ingénierie sophistiquée, répondant aux critères de la modernité. L’analyse des sols, du climat, des invasions d’insectes et autres données fournies aux agriculteurs leur permettront d’exploiter leurs sols de manière optimisée tout en étant fortement sensibilisé à l’impact écologique et sanitaire de leurs actions.Le projet Kiwix, sur la base de Wikipédia, et qui permet de rendre disponible l’encyclopédie sur clé USB pour les personnes n’ayant pas accès à une connexion stable à internet intéresse particulièrement le Ouagalab. Ensemble, Gildas Guiella et Gabriel Thullen, porteur du projet et membre du Pangloss Labs, réfléchiront à la poursuite de ce projet pour une implantation forte au Burkina Faso.Quant à l‘organisation des deux structures, on se rend compte que les modes de management mis en oeuvre sont similaires rendant la démarche universelle. L’enjeu sera donc d’identifier les besoins réels dans un premier temps puis d’adapter les applications aux besoins locaux.Ce partenariat multiface s’annonce prometteur. Partageant une vision similaire de l’innovation et de la technologie ainsi que du leadership, un rendez-vous est déjà pris pour la suite des échanges, cette fois sur le territoire burkinabè, dans le cadre du prochain forum Innovafrica pour lequel le Ouagalab est co-organisateur.Page Facebook OuagalabChaine Youtube Ouagalab Pour Pangloss LabsAudrey Humbert & Yves Zieba 

Pangloss Labs à Genève

[French] Le 12 janvier, un groupe de personnes restreint et déterminé s'est réuni au Pangloss Labs à Ferney Voltaire pour discuter du fait qu'il n'existe pas encore de site Pangloss Labs à  Genève, et voir ce qui peut être fait à ce propos.En résumé, bien que nous ayons touvé quelques lieux à Genève qui correspondent aux critères initiaux de locaux mi-bureaux / mi-atelier, ceux-ci sont très peu nombreux. Sachant que les dépenses en loyer sont bien plus élevées à Genève qu'en France Voisine, si l'on voulait répliquer directement ce qui a été réalisé en France, il faudrait trouver 45 personnes volontaires pour payer une part du loyer, et ceci avant d'obtenir le lieu. De plus les contrats de bail à Genève sont généralement conclus pour une durée de 5 ans. Pour certaines des offres qui ont été proposées, qui [French] correspondent à des projets en cours de développement, nous aurions besoin de 45 personnes volontaires pour s'engager à contribuer pendant 5 ans à une association collaborative qui démarrerait dans un an ou deux. C'est presque impossible à réaliser.Par conséquent, ayant mis tous ces éléments sur la table, et avec l'aide d'un vin français très convenable, nous avons "brainstormé" sur de possibles façons d'aller de l'avant. Après avoir utilisé de nombreux tableaux blancs, et après avoir échangé sur nos différentes expériences et situations vécues, nous en sommes arrivés au plan suivant :
  1. Editer une liste de tous les lieux et initiatives similaires existant dans le Grand Genève et ayant un lien avec l'innovation. Créer des partenariats lorsque c'est possible.
  2. En parallèle, utiliser la co-création au sein des membres de notre communauté Pangloss Labs à Genève pour déterminer quel ensemble de Labs d'Innovation a du sens pour eux. Ce pourrait très bien être un ensemble de Labs très différent des 10 Labs identifiés dans le Pays de Gex.
  3. Elaborer les besoins en espace pour chacun des Labs d'Innovation. Voir si chaque Lab peut démarrer en utilisant du temps et de l'espace dans des lieux physiques existant à Genève et autour de Genève. Si de tels espaces existent, nouer des partenariats avec le lieu  physique approprié, et le faire de telle manière qu'il en résulte une situation de win-win pour les membres Pangloss et pour le lieu physique en question, en parallèle avec une fertilisation croisée entre les communautés.
Cela ne résout pas la question d'un vaste espace pour makers à Genève, mais cela résout le problème de savoir comment rendre vraiment opérationnels les autres Labs d'Innovation, pour ceux des [French] membres qui ne peuvent pas se rendre aisément à Ferney-Voltaire, et cela amène quelque chose de concret en tant que partenariat avec d'autres lieux d'innovation amis, à Genève et autour de Genève.Une fois que les choses auront démarré et fonctionneront, nous pourrons décider si nos avons besoin d'un autre espace physique, situé à Genève, ou s'il est suffisant de travailler en collaboration avec des lieux existants.Qu'en pensez-vous ? 
solar hydrogen generator

Solar Thermal Hydrogen Production – An Adventure

Fifty million tons of hydrogen are used every year mainly for making fertilizers and for refining petroleum. Today, it is also explored as an energy storage medium because electricity storage at large scale is costly and inefficient. Hydrogen can be used as a chemical, in particular to make hydrocarbons, so it can replace petroleum, and it is a source of clean power –for transportation for example- because its use results in water only and nothing else.Wouldn’t it be great to make hydrogen in a clean and sustainable way?The history of H2P began in 2001 on the premises of Creative Services s.a.r.l. with contemplations about what to do with acetylene. From a coffee table discussion the subject evolved into patent applications and the search for funds to realize the idea.(suite…)

Introduction au Design Thinking

imagesPendant cette introduction au Design Thinking qui durera une heure, vous aurez la possibilité de découvrir l'état d'esprit du Design Thinking, le processus de design thinking et de comprendre comment l'utiliser pour générer des idées, les évaluer, les sélectionner et les développer avec succès.La prochaine séance se déroulera le 8 Septembre 2016 à 14 heures, au 12 bis rue de Gex 01210 Ferney-Voltaire, pour vous inscrire, acheter votre billet et réserver votre place, cliquez ici.

Making things for a good cause

One of the great things about being based in Geneva is the interesting people you meet. While working on innovation for “International Geneva”, I met up with the ICRC’s innovation team. They have been working on a global makeathon for humanitarian causes. One thing led to another, and I ended up giving a webinar on rapid prototyping and following that up with a long blog post which you can read on the Enable Makeathon’s site

Laboratoire Business

Le laboratoire business facilite des connections entre les individus qui cherchent des opportunités de business et de croissance. Ce laboratoire dispose d'outils et de méthodologies pour le management, les ventes, le marketing, la mise en avant de son profil, la présentation efficace de son projet, et met l'accent sur les stratégies agiles, disruptives et de croissance rapide.

Au sein du laboratoire Business, plusieurs projets d'accompagnement se développent, notamment sous la forme de panel d'orientation mensuel, et de conférences.

Laboratoire Business

Les leaders du business lab

Klaus Röhrich Physicien et Entreprenneur

Salut. Je suis européen, physicien et entrepreneur. Après mon doctorat en Allemagne, je me suis retrouvé au CERN. Douze années plus tard, j'ai créé en 1995, avec six amis, Creative Services sarl à St. Genis-Pouilly dont je suis toujours co-gérant. Creative Services est un bureau d’étude qui assista au développement de produits et effectue de petites tâches de recherche. Eh bien, après plus que vingt ans, il y a beaucoup à dire sur mon expérience dans la recherche, les affaires, l'enseignement, le financement et même la fraude. N'hésite pas à me contacter si tu es intéressé.

Initiatives Business

novembre 2016

septembre 2016

janvier 2016

octobre 2015

Agilité stratégique et économie créative

Retrouvez la présentation que j'ai utilisée ce matin à Genève, sur le thème de l'agilité stratégique et de l'économie créative, lors du petit déjeuner agile. En compagnie des participants de l'industrie, de la finance, et des agences de communication, nous avons discuté de ces deux nouvelles tendances et de leur utilité dans les organisations d'aujourd'hui.

Les reines et le rois du pitch

Après un test de personnalité professionnelle, un échange sur notre stratégie 2015, nous avons pu nous exercer dans un atelier sur nos différents pitchs grâce aux précieux conseils de Denise Nickerson et de Michelle Guiliano d'Allegory House. L'idéal pour recharger les batteries et bien commencer l'année. Un grand merci à toute l'équipe.
Pangloss Team Building

Pangloss Team Building last 12 Jan 2015

Les Tiers-lieux et le patrimoine informationnel

Découvrez GNU Linux, tiers-lieux, consommation collaborative et un besoin de co-créer le patrimoine informationnel commun (wikipedia, openstreetmap) dans cette vidéo de Yoann Duriaux lors de TEDx Reims.Du libre, de l'open source et de la collaboration entre entrepreneurs.