Esprit critique et idées reçues – Plus l’humain sera éclairé, plus il sera libre.

Les stands qui ont fait le succès de la Fête de la Science 2017 dans le village des sciences de Ferney-Voltaire, organisé conjointement par la Mairie de Ferney-Voltaire et par l’association Pangloss. Toute l’équipe de bénévoles se sont mobilisés avant l’évènement et le jour même, le 14 Octobre, de 7h à 22h pour accueillir environ 300 visiteurs sur l'ensemble de la journée, avec plus d'une centaine d'enfants de Ferney-Voltaire et de la région. Un grand merci à tous. L’équipe des bénévoles s’est notamment occupée de l’accueil, de la sécurité, de l’information, de l’orientation des visiteurs de stand en stand pour leur faire découvrir le parcours d'idées reçues préparé par Pangloss et également de l’alimentation et des boissons pour tous. Un grand merci à Franck, Stephan, Craig et son épouse, et à Alexandra pour avoir proposé une expérience culinaire à tous nos visiteurs.Une affiche spécifique a été créée par l’équipe de communication de Thibault Mercier. Et un plan d’orientation a été conçu par Jan van Mol pour aider les visiteurs à se repérer parmi les stands, et nous avons pu créer une nouvelle signalétique pour l'évènement, afin de renforcer celle envoyée par les équipes départementales et régionales.  Lab Urbanisme & Civic TechYannick Laignel de Democracia, nous a présenté les différentes plateformes de démocratie participative. Lab Développement durable et électromobilitéDounia Hassar nous a présenté son projet d’électromobilité avec un triporteur électrique conçu dans le cadre de son travail de TPE du Lycée International de Ferney-Voltaire. L’association d’usagers et de consomm’acteurs de voitures électriques VEGA nous a présenté son action dans le Pays de Gex.Dans le cadre du projet de ressourcerie et de détournement d’objets, une initiation à la sérigraphie a été proposée par Guillaume Cabrie avec les designs du logo « I LOVE PANGLOSS» et la silhouette de VOLTAIRE sur des tee-shirts en coton, collectés et triés par nos partenaires d’ALFA 3A / AGCR, et détournés par Jacqueline Hiew. Une activité de détournement d’objets a permis de transformer certains tee-shirt en bracelets en coton. Lab Education & CultureNotre invitée Karine Babule, Présidente de BPW France a démarré la journée avec une présentation sur l’égalité homme – femme, en présence notamment de Madame Khadija Unal, première adjointe de la Ville de Ferney-Voltaire, de Madame Dominique Chenillot et de Madame Olga Givernet, députée de l'Ain. La journée a été clôturée par une autre conférence, donnée par la professeure universitaire émérite de philosophie sur « Voltaire et les idées reçues » (1694-1778), Geneviève Brykman. Cela a permis de définir ce qu’est une idée reçue, de parcourir les différentes sortes d’idées reçues, de se poser la question:
La connaissance rationnelle est-elle toujours supérieure à l’ignorance ? 
tout en citant et en évoquant Descartes, Newton, Leibniz, et bien sûr les contes de Voltaire, cités à de nombreuses reprises, et des personnages Candide, Pangloss, Cunegonde et Martin.
Si Dieu n’existait pas il faudrait l’inventer.
La conclusion de cette conférence : toute l’oeuvre philosophique de Voltaire souligne (avec humour, voire une ironie cinglante) la nécessité d’avoir l’esprit critique toujours en éveil, de le cultiver sans cesse (tel un jardin). Le jardin souligne aussi (contre les spéculations outrancières de Pangloss) qu’il faut porter intérêt à quelque chose de concrêt, dont la terre est le symbole. Enfin et surtout, le jardin nous enracine sur un terrain bien délimité, qui met en avant les limites des capacités humaines d’agir et de penser.
Voltaire écrivait pour agir.
Sans que nous nous soyons préparés à cette métaphore du jardin de Voltaire, nous avions invité un inventeur, Daniel Zerzion, qui présentait, son système d’agriculture verticale « vertical farming » lui permettant d’économiser jusque 5 fois le volume d’eau pour faire pousser un pied de tomate (ou du basilique). Lab MediaUn stand de gaming et de 3D était proposé par AGILE NETUP Gaming, et par Yves Zieba, avec notamment la possibilité offerte aux grands et aux petits de découvrir les meilleurs jeux actuels du Club Minecraft Unity Steam (avec des challenges sur OVERWATCH et les autre "blockbusters" actuels de Blizzard, et une initiation sur ARK sur STEAM), mais aussi de les initier à la visualisation 3D grâce à MINECRAFT, BLENDER et à UNITY 3D. Sur le même stand, étaient proposées des activités de programmation (LEGO MINDSTORM EDUCATION EV3, ASEBA, THYMIO) et une trentaine de challenges sur des thèmes liés à la modélisation et aux énergies renouvelables.A l’occasion de la Fête de la Science, le RetroMeetUp d’Arnaud Velten, venu d’Annecy pour l’occasion, et des designers et de développeurs de jeux indépendants, fraichement diplômés de l’Université de Genève, ont fait découvrir les métiers du futur du gaming, de la visualisation et de la conception 3D aux enfants. Egalement présent, notre partenaire ADDICTLAB Academy, de Jan Van Mol, présentait 3 activités : pendant toute la journée, un mini golf où la balle de golf était un robot SPHERO à télécommander depuis une tablette. Une animation de peinture en réalité virtuelle 3D (avec Google Tiltbrush sur casque de réalité virtuelle HTC Vive) était proposée. Vers 16h, un goûter a été proposé avec des crêpes imprimées en 3D. Un large équipe de volontaires a permis d’accueillir de nombreuses familles. Un grand merci notamment à Freddy, Bertrand, Jim et Jade, pour leur aide, notamment sur les stands proposant des activités pour les enfants. Lab MediaPaul Bristow a proposé de présenter en direct et devant une caméra la météo de Ferney-Voltaire. L'idée reçue était "la télé dit toujours la vérité et en utilisant un écran vert on a remplacé le vert par l'image de Ferney-Voltaire en temps réel, comme on fait pour les effets spéciaux dans les films ou sur la météo chaque jour à la télévision. Beaucoup d'enfants et adultes ont participé, y compris Le Maire de la Ville de Ferney, Monsieur Daniel Raphoz, qui s’est même prêté au jeu. Lab Objets Connectés / IoT

Paul Bristow a proposé aux visiteurs une explication des objets connectés avec trois boutons caché dans le Fablab et connecté par wifi vers une intelligence centrale en utilisant les technologies MQTT et node-red. Pour que cela fonctionne, il faut que trois visiteurs (deux enfants et un adulte) trouvent les boutons (vert, rouge et bleu), ensuite il faut appuyer sur les 3 boutons simultanément pour allumer une longue lumière connecté en mélangeant les 3 couleurs. Quand on a mélangé les trois couleurs jusque au bout, l'intelligence dans le système va déclencher trois actions: un Arc en Ciel, la voix d'un robot et un tweet automatique sur le réseau social Twitter.  Les visiteurs ont déclenché 38 arc-en-ciels pendant la journée.

Lab robotique / optique

Nos partenaires pour cette évènement, pour la seconde année consécutive, l’association Orion nous a présenté ses activités d’observation et d’astronomie, le jour de la nuit.

Ayse Ozturk nous a présenté les cubelets, InMoov et d'autres projets de robotique pour les plus petits.

Lab Santé

Denis Mongin présentait une expérience de cohérence cardiaque avec un développement logiciel qu’il a réalisé lui-même.

Lab Business

Sophie Rozier de Rozier Consulting proposait un test sur le bien-être au travail, pendant que Xavier Thibert offrait des massages relaxants., très demandés en entreprise, pour lutter notamment contre le burnout.

Lab Art et Design

Claudio Gonzales présentait son dernier modèle de lampe réalisée chez Pangloss.

Natalia Stepanova nous a présenté les illustrations popart du think tank sur le transhumanisme Neo Humanitas et plus spécifiquement les illustrations du projet de Future Human Life

Un grand merci également au Dauphiné Libéré, pour sa couverture de notre évènement et aux équipes de communication de la Mairie de Ferney-Voltaire.

 

Sur la route de l’égalité femme homme

Fête de la Science 2017

Conférence sur l'Egalité Homme - Femme (Octobre 2017)

"Eduquer petits et grands au développement durable inclusif"

par Karine Babule (Présidente BPW France)

 

Karine Babule nous présente l'approche de développement durable inclusif de BPW.

A l’occasion de la Fête de la Science 2017, l’association Pangloss a métamorphosé le Domaine des Marmousets en un hameau des sciences, le temps d’une journée ensoleillée d'Octobre.Au programme de la manifestation, nous avons retrouvé 22 stands et 2 conférences.Le public était au rendez vous et a pu découvrir quelques unes des nouvelles activités des 10 laboratoires d’innovation ouverte, les Pangloss Labs.Parmi les conférences, le premier thème d'ouverture était celui de l’égalité professionnelle femme-homme, et l’oratrice était Karine Babule, la Présidente de BPW France. Pendant son exposé, nous avons découvert notamment l’ “Equal Pay Day”, évènement annuel en France et dans le monde pour comprendre les inégalités salariales, notamment dues aux métiers occupés : En France dans 70 familles professionnelles (sur 82) dans lesquelles les femmes sont sous-représentées. Pour rééquilibrer les choses, des initiatives sont proposées : éduquer petits et grands avec un catalogue de cadeaux non genré pour les fêtes. "Le jouet est le premier pas vers l'égalité", ou à l'occasion de l'Equal Pay Day 2017 en partenariat avec l'UNESCO, pour déconstruire représentations de métiers et stéréotypes de genre, et valoriser les femmes qui font carrière dans les STIM (Sciences Technologies Ingénierie Mathématiques). L'enjeu de BPW est de soutenir le développement durable inclusif, et de questionner la salle sur les pistes de progrès dans les Tiers-Lieux tels que Pangloss Labs.

Yannick Laignel pose la première question pour lancer le débat. "Que veulent vraiment les femmes ?"

 Dans la séance de questions / réponses qui a suivi l’intervention, un débat d’idées s’est ouvert, avec des témoignages de femmes, sur leurs parcours et l'importance de leur valorisation, sur la question de la discrimination positive.

Karine Babule et Olga Givernet

La députée de la 3ème circonscription de l’Ain, Olga Givernet, qui assistait à la conférence, a témoigné de sa propre expérience, et de l'approche par la discrimination positive.

De gauche à droite: Yves Zieba, Karine Babule et Olga Givernet

Les hommes de l’association ont souhaité poser des questions pour mieux comprendre les motivations des femmes entrepreneurs. Celles-ci sont-elles spécifiques ? Comment attirer les femmes ? Au delà de la communication adaptée ouverte au plus grand nombre, une proposition de mise à disposition de crèche pour soutenir la parentalité a été formulée. Les hommes présents ont souligné leur intérêt, puisqu’ils souhaitent également avoir plus de temps avec leurs enfants.Khadija Unal et Dominique Chenillot ont apporté leur témoignage de renouveler l’engagement de la Ville de Ferney-Voltaire pour l’égalité professionnelle entre homme et femme, et pour rappeler l’importance des carrières STIM (Scientifique, Technologique, Ingénieur, Mathématiques), ou STEM en anglais.Sur la base de ces discussions, l’association Pangloss a souhaité initier une démarche proactive pour suivre les principes WEPs (des Nations Unies), pour mettre en place l'objectif 5 des objectifs de développement durable (en anglais les WEPs Women Empowerment Principles) pour soutenir les initiatives de l'association et l'aider à atteindre ses propres objectifs de parité au sein de la gouvernance de l’association (Bureau, Conseil d'Administration notamment). BPW accompagnera cette démarche.Les hommes de l'association ont souhaité poser des questions pour mieux comprendre les motivations des femmes entrepreneurs, exprimé les intérêts communs pour mieux concilier vie familiale et aventure entrepreneuriale.

De gauche à droite, Dounia Hassar, Khadija Unal, Karine Babule, Sophie Rozier et Dominique Chenillot

De façon symbolique, les membres de l’association Pangloss, qui animaient les stands (notamment Dounia Hassar, Sophie Rozier, Xavier Thibert et Denis Mongin) ont posé ensemble avec Khadija Unal et Dominique Chenillot (Mairie de Ferney-Voltaire, Egalité des Droits Hommes Femmes, partenaires de la Fête de la Science) et Karine Babule (BPW France) pour une photo qui atteste de la motivation du plus grand nombre pour parvenir à la parité, la diversité et à l’inclusion au sein de cette association d’entrepreneurs et d'indépendents. D'autres bureaux de l'égalité, notamment en provenance du CERN, sont passés pendant la journée pour échanger et pour soutenir la démarche.

Santé / Bien-être

Lab Santé

Le laboratoire santé s'intéresse à la santé physique, psychologique, mentale, au confort et au bien-être social. Nous y retrouvons notamment des projets sur les capteurs, la domotique, les objets médicaux, les prothèses, les alicaments ou la nutrition.