Générer du beau

Vous vous êtes certainement posé les questions suivantes sur la beauté«Qu’est-ce qui est beau ? »«Comment être beau? Existe-t-il une méthode, une recette pour faire du beau ?»«Pourquoi moi je trouve ça beau mais pas les autres ? »Un proverbe arabe dit : « la beauté est dans l’œil qui regarde ». En fait la réponse de notre être à l’esthétique, est purement personnelle, et dépend de nombreux facteurs culturels et émotionnels.La beauté d’un visage par exemple peut être appréciée comme une absence de défaut. C’est la beauté qui rassure quant à son vécu personnel. Mais au contraire cela peut être une aspérité qui étonne au lieu de susciter notre rejet.Dans la réponse esthétique, on trouve le plus souvent une émotion qu’il est difficile de comprendre pour soi et encore plus d’expliquer aux autres.Un jour j’ai découvert l’univers de l’espace mathématiques de Mandelbrot. D’abord subjugué par la richesse des images produites à partir d’un simple zoom sur un point particulier de cet espace, où les formes se répétaient avec des variations étonnantes, je me suis fait expliquer ce qui générait ces formes.La réponse était étonnante. La fonction génératrice était l’étude de suite, dans le simple plan des complexes, dont on étudiait la vitesse de convergence.On donnait une couleur au point à partir duquel la suite était calculée, en fonction de sa vitesse de convergence.Un élève de terminale peut comprendre le problème posé, cependant la question est bizarre, originale. La réponse à cette question est, elle, époustouflante.Si Benoit Mandelbrot avait gardé pour lui le secret de cette génération en ne divulguant que le résultat artistique de ses recherches, jamais on aurait compris le principe générateur de ces formes d’une richesse infinie. Cela choque beaucoup de personnes, mais de nombreux mathématiciens pensent que tout est nombre. Le réel physique d’existerait pas et l’univers  ne serait que le résultat de perceptions diverses.En décomposant, la complexité on arrive à de simples fonctions primitives, finalement assez pauvres.Jeune étudiant j’avais été choqué par l’énoncé du théorème de Fourier.Ce théorème dit que tout signal cyclique, aussi complexe soit-il, peut se décomposer en une somme de vibrations à différentes fréquences.Une vibration est une simple vague qui fait monter et descendre de façon continue, répétitive et monotone.La vibration en tant que cycle rassure, car on sait qu’après être redescendu, on va remonter, puis redescendre. Ça ne finit jamais et c’est sans surprise.La fonction mathématique qui porte cette vibration est la fonction Sinus.N’ayant comme talent artistique que celui du contemplatif, j’ai imaginé des formes qui ne seraient que des sommes de vibrations, dans tous les sens, dans plusieurs dimensions. En les combinant, on génère des formes douces, organiques, qui rappelle des muscles, des viscères, un squelette. On repère quelques répétitions signant la simple vibration, la simple vague, la simple fonction sinus, mais ces répétitions ne se répètent pas complètement à l’identique et surprennent un peu dans leur rendu parce qu’elles sont simplement combinées avec d’autres. On entre progressivement dans le domaine du vivant, ou dans l’illusion du vivant. Mon œil est surpris par le résultat. J’espère que le votre aussi.

Le français Prodways s’associe au chinois Farsoon pour devenir un géant de l’impression 3D

Il y a quelques jours, le constructeur français Prodways annonçait un partenariat stratégique avec le chinois Hunan Farsoon, lui permettant ainsi d’ouvrir sa gamme de machines professionnelles aux technologies d’impression 3D SLS. Par ce biais, le duo aurait toutes les cartes en main pour aller concurrencer des acteurs majeurs du secteur tels que les américains 3D Systems ... Cet article Le français Prodways s’associe au chinois Farsoon pour devenir un géant de l’impression 3D est apparu en premier sur 3Dnatives.

Formlabs dévoile sa nouvelle imprimante 3D : la Form 2

À l’issue d’une conférence de presse digne des Keynotes d’Apple, le CEO et fondateur de Formlabs Max Lobovsky présentait hier sa toute nouvelle génération d’imprimantes 3D, la Form 2. Le constructeur américain, qui s’est fait connaître via une campagne Kickstarter record en 2013, présente aujourd’hui un modèle repensé pour une simplicité d’utilisation toujours plus grande. Comme sa grande soeur, l’imprimante ... Cet article Formlabs dévoile sa nouvelle imprimante 3D : la Form 2 est apparu en premier sur 3Dnatives.

WASP dévoile l’imprimante 3D la plus haute du monde

La plus haute imprimante 3D Delta au monde, s’élevant à près de 12 mètres, a été dévoilée il y a quelques jours en Italie par la société WASP. L’imprimante, qui n’était jusque là qu’un projet de recherche, est devenue réalité à l’occasion du festival “Reality of dream” qui se tenait le weekend dernier. Le fabricant italien WASP, basée dans ... Cet article WASP dévoile l’imprimante 3D la plus haute du monde est apparu en premier sur 3Dnatives.

TOP 5 des vidéos de la semaine : L’impression 3D à l’école primaire, un voyage stratosphérique grâce à l’impression 3D…

Une nouvelle sélection des meilleures vidéos sur l’impression 3D. Retrouvez votre TOP 5 hebdomadaire et dîtes-nous quelle a été votre vidéo préférée sur le compte Facebook de 3Dnatives. N’hésitez pas à partager vos vidéos ! TOP 1 – Le développement du filament Polymaker : La vidéo retrace les différentes étapes de création du filament Polymaker. Une très bonne publicité qui montre la ... Cet article TOP 5 des vidéos de la semaine : L’impression 3D à l’école primaire, un voyage stratosphérique grâce à l’impression 3D… est apparu en premier sur 3Dnatives.

Local Motors commercialisera ses voitures imprimées en 3D d’ici quelques semaines

L’année 2016 devrait être une grande année pour l’automobile, avec le lancement de la première voiture commerciale imprimée en 3D. Le constructeur Local Motors, qui s’était fait connaître à l’occasion du salon IMTS de Chicago en 2014, ouvrira ainsi d’ici quelques semaines les commandes de la Reload, une voiture 100% électrique conçue grâce à une technique d’impression 3D dénommée BAAM ... Cet article Local Motors commercialisera ses voitures imprimées en 3D d’ici quelques semaines est apparu en premier sur 3Dnatives.

La prothèse imprimée en 3D Bionico Hand en finale du Google Impact Challenge

Il y a quelques mois, nous allions à la rencontre de Nicolas Huchet et son projet Bionico Hand, une prothèse de main combinant plusieurs technologies comme l’impression 3D, les circuits Arduino ou des capteurs  musculaires. Déjà récompensé en avril dernier par la prestigieuse université du MIT, le projet a été nominé il y a quelques jours pour participer ... Cet article La prothèse imprimée en 3D Bionico Hand en finale du Google Impact Challenge est apparu en premier sur 3Dnatives.