Fermons la boucle : Innovation pour une économie circulaire

Le 6 décembre 2017, Paul Bristow a représenté Pangloss Labs à Bruxelles ainsi que 5 autres startups innovant dans le domaine de l’économie circulaire . Nous avons été sélectionnés sur toute l’Europe pour participer à une discussion stratégique générale au Parlement Européen, hébergée par Nespresso et le EU40

Les membres du Parlement Européen Franc Bogovic (EPP, Slovénie) et Davor Skrlec (Verts/Alliance Libre Européenne) ont animé la table ronde après les pitchs des 6 startups sur leurs innovations pour orienter la discussion.

L’agenda incluait:

12:30 – 12:50 Déjeuner Réseautage
12:50 – 13:15 Dragon’s Den – Présentation de leurs innovations par les startups suivie d’un vote
13:15 – 14:30 Table ronde

Modérée par  Peter Woodward, la discussion visait à engager les intéressés dans un débat centré sur les consommateurs – comment attirer l’attention et inciter l’acceptation des utilisateurs finaux tout en accélérant la transition vers l’économie circulaire.

Les MPE Seb Dance, Giovanni La Via, Jakop Dalunde , Inmaculada Rodriguez-Piñero et le VP Mairead McGuinness ont présenté des startups de leur propres pays orientées vers l’économie circulaire, rejoints par le MPE Gesine Meissner qui s’est exprimé lors de la table ronde, ainsi que Kęstutis Sadauskas, Directeur pour l’économie verte à DG Environment.

Les 6 startups, sélectionnées par Nestlé Nespresso dans toute l’Europe, étaient:

  • Pangloss Labs (France) – Artisanat local du 21ème siècle. Voir la description complète ci-dessous.
  • Decafé (Espagne) – Decafé transforme le café usagé en produits de design intérieur de qualité – principalement des lampes, des bols et du carrelage. Les produits sont fabriqués par un processus artisanal et écologique, se focalisant sur les détails et conservant la valeur des matériaux fondamentaux.
  • FoodCloud (Irlande) – FoodCloud utilise la technologie pour mettre en lien les entreprises qui ont trop de vivres avec les oeuvres caritatives locales qui en ont besoin. En commençant avec une boutique à Dublin, ils ont maintenant 3200 sites répartissant le surplus à travers le Royaume Uni et l’Irlande, en coopération avec des chaines telles que Tesco, Aldi, Lidl et Waitrose.
  • Vegea (Italie) – Vegea est une startup italienne produisant des biomatériaux novateurs à partir des déchets créés pendant la production du vin et utilisés pour la mode, l’ameublement et l’industrie automobile, en tant qu’alternative durable aux matériaux synthétiques ou d’origine animale.
  • Velosophy (Suède) – Vélosophy vend de magnifiques vélos citadins à tous les citoyens du monde, tout en fournissant les écolières des pays en voie de développement – soutenant l’UNICEF et le World Bicycle Relief. Pour chaque Vélosophy vendu, ils donnent une bicyclette à une écolière de 10-14 ans – dans l’espoir d’un futur meilleur.
  • Brodie Neill (UK) – Design d’intérieur primé fait de plastique récupéré dans l’océan.

Vous pouvez voir la session complète sur Youtube.

Le pitch de Pangloss

Pangloss Labs is a collaborative shared space for local innovation.

We built an interesting place, to attract interesting people, to do interesting things.  Do-tank more than think-tank.  With multiple innovation labs, built around an ecological Fablab we are trying to bring a twenty-first century version of local manufacturing back to Europe. But our « product » is local businesses.

Our approach mixes open innovation, digital fabrication, local sourcing and circular design, with lean startup – a practical « can you get customers? » methodology.

Our motivation comes from two key ideas:

1. We won’t save the planet in our spare time.

2. If the only jobs available are ecologically destructive, that’s what people will do.

And we were excited by the « internet of things ».  We already have the internet, so we needed somewhere to make the things.

Working directly with new & existing businesses – and their customers – using design thinking, we have identified « waste » material flows which can be used for new products.  We have put processes in place for direct recycling of 3D prints, plastic, wood, plus repair and modular design of electronics & robotics.

An example: this bracelet is made of 3D printed wood, printed in our fablab, with the filament being made from the sawdust of a local ski maker.  We also designed and built a modular laser engraver for his workshop.

From day one we knew that the interactions between different disciplines were key to creating innovation, but none of the traditional startup support network seemed to understand this.  FOCUS they’d say.  No-one would fund us, so we bootstrapped the whole thing ourselves.

Being on the border with Switzerland, I can tell you that EU customs regulations are light years away from being ready for local small-scale production.  We can build a custom product for less than the cost of the paperwork.

So far, we’ve helped more than a hundred local entrepreneurs.  To scale up across Europe, replicate this.

And let’s make it so easy for businesses to adopt the circular economy that it becomes the default.

Lire la suite…

Pangloss Labs à Genève

[French]

Le 12 janvier, un groupe de personnes restreint et déterminé s’est réuni au Pangloss Labs à Ferney Voltaire pour discuter du fait qu’il n’existe pas encore de site Pangloss Labs à  Genève, et voir ce qui peut être fait à ce propos.

En résumé, bien que nous ayons touvé quelques lieux à Genève qui correspondent aux critères initiaux de locaux mi-bureaux / mi-atelier, ceux-ci sont très peu nombreux. Sachant que les dépenses en loyer sont bien plus élevées à Genève qu’en France Voisine, si l’on voulait répliquer directement ce qui a été réalisé en France, il faudrait trouver 45 personnes volontaires pour payer une part du loyer, et ceci avant d’obtenir le lieu. De plus les contrats de bail à Genève sont généralement conclus pour une durée de 5 ans. Pour certaines des offres qui ont été proposées, qui [French] correspondent à des projets en cours de développement, nous aurions besoin de 45 personnes volontaires pour s’engager à contribuer pendant 5 ans à une association collaborative qui démarrerait dans un an ou deux. C’est presque impossible à réaliser.

Par conséquent, ayant mis tous ces éléments sur la table, et avec l’aide d’un vin français très convenable, nous avons « brainstormé » sur de possibles façons d’aller de l’avant. Après avoir utilisé de nombreux tableaux blancs, et après avoir échangé sur nos différentes expériences et situations vécues, nous en sommes arrivés au plan suivant :

  1. Editer une liste de tous les lieux et initiatives similaires existant dans le Grand Genève et ayant un lien avec l’innovation. Créer des partenariats lorsque c’est possible.
  2. En parallèle, utiliser la co-création au sein des membres de notre communauté Pangloss Labs à Genève pour déterminer quel ensemble de Labs d’Innovation a du sens pour eux. Ce pourrait très bien être un ensemble de Labs très différent des 10 Labs identifiés dans le Pays de Gex.
  3. Elaborer les besoins en espace pour chacun des Labs d’Innovation. Voir si chaque Lab peut démarrer en utilisant du temps et de l’espace dans des lieux physiques existant à Genève et autour de Genève. Si de tels espaces existent, nouer des partenariats avec le lieu  physique approprié, et le faire de telle manière qu’il en résulte une situation de win-win pour les membres Pangloss et pour le lieu physique en question, en parallèle avec une fertilisation croisée entre les communautés.

Cela ne résout pas la question d’un vaste espace pour makers à Genève, mais cela résout le problème de savoir comment rendre vraiment opérationnels les autres Labs d’Innovation, pour ceux des [French] membres qui ne peuvent pas se rendre aisément à Ferney-Voltaire, et cela amène quelque chose de
concret en tant que partenariat avec d’autres lieux d’innovation amis, à Genève et autour de Genève.

Une fois que les choses auront démarré et fonctionneront, nous pourrons décider si nos avons besoin d’un autre espace physique, situé à Genève, ou s’il est suffisant de travailler en collaboration avec des lieux existants.

Qu’en pensez-vous ?

 

Lire la suite…

Un nouvel élan “ouvert” pour les entrepreneurs du Grand Genève

  • Laboratoires d’innovation ouverte et espace collaboratif
  • Fablab écologique pour redynamiser la fabrication locale
  • Nouveaux modèles d’innovation de type “La nouvelle société du coût marginal zéro”

Prévessin-Moens, le 13 novembre 2014 – Un groupe d’entrepreneurs passionnés s’associe pour créer Pangloss, une association à but non lucratif, afin de créer et d’animer des espaces de créativité et de redynamiser les centre-villes par l’innovation.

A tous les ingénieurs, designers ou développeurs, Pangloss offre l’occasion de rejoindre d’autres entrepreneurs pour bénéficier de mutualisation d’idées et de coûts afin de développer des synergies avec d’autres projets.

L’association s’organise autour de laboratoires d’innovation ouverte, d’expérimentation et de prototypage. Concrètement, Pangloss établit et anime des espaces de rencontre, d’échange, et de nouveaux programmes de formation. L’association offrira un accès à des services innovants et des machines des laboratoires de fabrication (Imprimante 3D, découpeuse laser numérique, qui utilisent des matériaux recyclés et qui sont économes en énergie)

Les premiers projets qui ont rejoint Pangloss touchent les secteurs du digital, de l’éducation, du développement durable, de la santé, la nutrition, les médias digitaux, le design, les jeux, l’art et le tourisme.

Par son soutien aux porteurs de projets, Pangloss favorise la croissance endogène du territoire, d’accélérer la transformation numérique et de redynamiser les centre-villes. L’association est active avec des évènements dans le Pays de Gex et dans le Grand Genève.

Veuillez nous contacter pour plus d’informations et/ou pour recevoir notre dossier de presse.

Service presse:

Maria Carmela Rubio-Torset, Paul Bristow, Arnaud Blain, Yves Zieba

contacteznous@panglosslabs.org, 0952118168

www.panglosslabs.org

Association Pangloss, 86 chemin pré de planche, 01280 Prevessin

 

Lire la suite…

Urbanisme Lab

Le laboratoire de l’urbanisme favorise l’interaction entre les habitants et leur environnement. Il contribue à imaginer et à améliorer le style de vie dans une approche durable. Ce laboratoire intègre des thématiques comme: le transport, le logement, espaces communs, etc…

Lire la suite…

Laboratoire mécatronique

La mécatronique est un domaine pluridisciplinaire de l’ingénierie qui combine l’ingénierie mécanique, électronique et informatique. Par exemple, un robot est un dispositif mécatronique car il intègre des pièces mécaniques actionnées par des moteurs et commandé par un ordinateur.

Lire la suite…

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close